Mesures de prévention co voiturage covid 19

Peut-on se déplacer à plusieurs dans un véhicule ?

Il est préférable quand cela est possible de privilégier le déplacement individuel dans un véhicule personnel ou un véhicule professionnel affecté à un seul conducteur. En cas d’impossibilité, quelques règles sont alors à respecter :

  • Equiper le véhicule des équipements de protection et d’hygiène (masques, gel hydroalcoolique (stocké à l’abri du soleil) ou une bouteille d’eau, du savon liquide, des essuie-mains en papier, des sacs poubelles…) et vérifier leur présence avant départ. Nota : Chaque passager doit emporter ses déchets qui sont placés dans un sac en plastique fermé, qui sera ensuite placé dans le sac des déchets ménagers.
  • Les parties suivantes du véhicule pouvant être souillées, elles doivent impérativement être nettoyées avec des lingettes imbibées d’un produit contenant un tensioactif, ou d’un produit contenant un tensioactif et une substance reconnue comme efficace sur le SARS-CoV-2 (Voir FAQ nettoyage), tous les jours ou avant tout changement d’occupant :
    • Les poignées d’ouvertures de portières (intérieures et extérieures), du coffre et les clefs,
    • les organes de commande (le volant, les manettes, le levier de vitesse, le tableau de bord, la poignée de frein à main, le rétroviseur intérieur, le pare‐soleil et le levier de réglage du siège,
    • Les boucles des ceintures de sécurité.
  • Dans la voiture, les gestes barrières sont les mêmes que dans les autres lieux de travail. La distanciation physique est donc requise. Il faut s’asseoir loin les uns des autres. Pour cela, un siège libre devra être laissé entre chaque occupant. Dans les véhicules comportant plusieurs rangées de sièges, les passagers se positionneront en quinconce par rapport à l’occupant de la rangée précédente, en gardant la possibilité de transporter une personne par rangée.
  • En complément des gestes barrières et mesures de distanciation physique, dans cet espace confiné que représente le véhicule, le port du masque est recommandé pour toutes les personnes présentes dans le véhicule. Il peut s’agir d’un appareil de protection respiratoire FFP1 (en prenant en compte l’inconfort respiratoire en cas de long trajet), d’un masque chirurgical ou d’un masque alternatif de catégorie 1 (Voir INRS ED 6392). Attention à ne pas le retirer, même partiellement, durant toute la durée du trajet.
  • Avant de monter dans le véhicule, chaque occupant doit se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon, et les essuyer avec des papiers à usage unique de préférence. En l’absence de point d’eau, on utilisera une solution hydroalcoolique. Chaque passager doit ensuite mettre son masque, ouvrir les portières, puis se frictionner les mains avec du gel hydroalcoolique avant de s’installer dans le véhicule, et de fermer les portières.
  • En circulation :
    • Ne pas utiliser le recyclage de l’air sur la ventilation.
    • Augmenter le niveau de ventilation pour favoriser le renouvellement de l’air ; le flux d’air doit être dirigé vers le bas de l’habitable, et non vers le visage des passagers.
    • Si possible, laisser les fenêtres entrouvertes pour augmenter l’apport d’air extérieur.
    • Par forte chaleur, si la climatisation est utilisée, ne pas utiliser la fonction recyclage d’air. Il convient d’entretenir le système de climatisation, notamment le filtre, selon les préconisations du fabricant. Le flux d’air ne doit pas être dirigé vers le visage des personnes, mais vers le bas de l’habitacle.
  • Une fois sortis du véhicule, l’aérer à l’arrêt en ouvrant les portes ou les fenêtres.

Source INRS